Par Vivien Miguet, Ostéopathe D.O. à la clinique Corps-Plus.

Dans quelques jours ça sera le temps du déménagement, vous quittez un endroit pour un nouveau. C’est le début d’une nouvelle étape dans votre vie. Cela amène son lot de stress et d’excitation !

D’un point de vue physique, le déménagement est une épreuve ! Vous dormez entouré de boîtes, les amis arrivent trop vite pour vous aider et vous sautez le déjeuner. Enfin si vous n’avez pas la chance d’avoir des déménageurs, les éléctros sont compliqués à manœuvrer et vous vous posez toujours la question suivante : Comment ai-je fait pour rentrer ce sofa en L alors qu’il ne passe plus la porte !

Voici quelques conseils pour vous aider dans cette journée :

D’un point de vue général, manger et s’hydrater :

§ Après une nuit votre corps à besoin de carburant pour démarrer la journée, le (petit) déjeuner rempli ce rôle. Évidemment à la clinique Corps-Plus, on vous encourage à prendre un déjeuner équilibré (on vous donneras plus d’indices la dessus dans un prochain article) avec des produits locaux et biologiques mais si le temps presse il est préférable d’avoir des «Timbits» dans le ventre que rien du tout ! Après vingt allez-retours dans les escaliers votre corps vous remerciera.

§ Il va sans doute faire chaud donc n’oubliez pas de boire de l’eau (on garde la bière pour après le déménagement). La déshydratation entraîne de la fatigue et des crampes musculaires ce qui vous rapproche d’une blessure potentielle ! De plus, ça vous donne une bonne excuse pour faire une pause en regardant vos amis travailler…

Ensuite pour ménager votre colonne et tissus mous (ligaments et muscles) plusieurs choses sont à prendre en compte :

  • Positionnez-vous d’abord, en face de votre charge, au plus proche de celle-ci en pliant les genoux et en gardant la colonne droite. Vos pieds forment un ancrage au sol.

Vous saisissez la charge et venez la poser contre vous (contre votre ventre ou sur les genoux). Désormais, vous faites un tout avec votre charge ! Malade !

  • Enfin, vous contractez vos abdominaux, vous poussez sur vos pieds (ancrage au sol) et ce sont les muscles de vos jambes (couple genoux/hanches) qui vous permettent de vous redresser. La colonne retrouve une position neutre en fin de mouvement.

Je sais très bien comment ça se passe en pratique, vous allez faire ça tout au mieux une ou deux fois et après avec le rush ou à la vue de votre ami/e super en shape qui porte tout sans transpirer et surtout l’envie de terminer au plus vite, vous allez négliger votre posture.

Je vous présente donc les revers de la médaille !

Si vous n’êtes pas proche de votre charge voici ce qui arrive :
https://www.rtbf.be/auvio/detail_pourquoi-faut-il-porter-les-charges-proche-du-coprs?id=2160289

Vous voyez que si la charge est plus éloignée, vous demandez un effort deux à trois fois plus important à vos muscles lombaires.

  • C’est la même chose si vous ne forcez pas avec vos jambes, c’est tout pour le dos (et accessoirement les bras).

Premièrement, vous allez avoir moins de force. Ensuite, le rôle des muscles lombaires est bien évidemment dynamique (vous penchez en avant, mobiliser le tronc) mais il est avant tout statique pour vous permettre de vous tenir debout et maintenir des positions dans l’espace, bref lutter contre la pesanteur. Ils ne sont pas faits pour porter des charges autres que votre poids !

Enfin, vous augmenter la charge subit par votre colonne vertébrale ce qui entraîne dans le meilleur des cas, rien ou un/des troubles musculo-squelettiques ou un/des troubles discales (compression, hernies discales). Je vous souhaite de ne jamais être face à la dernière option.

Tous cela va vous donnez des cheveux blancs avant l’âge !

Quelques derniers conseils :

  • Faites attention aux petites charges : Les grosses charges c’est bien, les petites charges sont pires ! Vous manquez de vigilances, vous vous dites que c’est facile et BAM « l’entorse lombaire » ! Combien de fois on entend en consultation : « J’ai ramassé une petite chose au sol et j’ai pas pu me redresser. » Si la charge est trop petite, pour vous rapprochez d’elle vous pouvez déposer un genou à terre. Ainsi vous avez toujours votre ancrage au sol qui va assurer support et facilité pour vous redresser.
  • Pensez ceinture lombaire :Si vous présentez déjà des problèmes lombaires chroniques, ayez le reflexe ceinture lombaire ! Elle vous obligera à prendre la bonne position et « remplacera » temporairement les muscles de votre dos. On peut comparer ça à une blessure en faisant du sport. Lors d’une entorse de cheville, à la reprise de l’activité vous allez soit utiliser une attelle ou mettre du tape. Ici, c’est le même principe. C’est comme tout, c’est a utiliser avec modération.

Le dos est fragile prenez en soin.

Merci d’avoir lu l’article. Okay Bye.

Crédit image : http://mf.imdoc.fr/content/5/2/8/535286/bonne-posture-porter-une-charge_resize_diapo_w.jpg
Crédit vidéo : https://www.rtbf.be/auvio/detail_pourquoi-faut-il-porter-les-charges-proche-du-coprs?id=2160289